La morue

magasin online

Histoire

Les Vikings

Les Vikings sont considérés comme les pionniers dans la découverte de la morue Gadus morhua.

Comme ils ne disposaient pas de sel, ils ne pouvaient sécher le poisson qu’à l’air libre jusqu’à ce qu’il perde presque le cinquième de son poids et durcisse comme une planche en bois, et le consommaient en morceaux au cours des longs voyages qu’ils faisaient à travers les océans.

L’étude a analysé cinq os de morue datant de 800 à 1066 apr. J.-C., trouvés dans la boue de l’ancien quai de Haithabu, un ancien port commercial.

L’ADN de ces os de morue contenait des signatures génétiques observées dans les stocks de l’Arctique, le long des côtes des îles Lofoten. L’archipel du nord est encore aujourd’hui un site majeur pour l’industrie de la pêche en Norvège. 

Selon les chercheurs, les résultats indiquent que la morue – une ancienne préparation de cabillaud séché encore populaire à ce jour – a été transportée à plus de 1000 km du nord de la Norvège jusqu’à la mer Baltique durant l’âge Viking.

Les Basques et le salage


Basque : Le peuple qui a vécu sur les deux versants, espagnol et français, des Pyrénées occidentales, et qui ont maîtrisé la technique de la conservation par le sel.

Les Basques connaissaient le sel et il existe des documents indiquant que dès l’an 1000, ils faisaient le commerce de morue séchée et salée.

Ils se trouvaient trop loin pour pêcher la baleine et avaient découvert dans la morue une opportunité commerciale. C’est donc sur les côtes espagnoles que la morue a commencé à être salée, puis séchée sur les rochers à l’air libre, pour que le poisson se conserve mieux et que les marins puissent poursuivre leur voyage à travers les mers.

“… les Basques ne sont pas seulement des bergers, ce sont aussi des navigateurs réputés pour leurs succès dans le secteur du commerce ”.

Mark Kurlansky – Un poisson à la conquête du monde ou La fabuleuse histoire de la morue